vraiment écologique

La voiture électrique, vraiment écologique ?

La question de l’empreinte écologique de la voiture électrique se pose. Cette interrogation nous amène à évaluer les émissions réelles de gaz à effets de serre de la voiture électrique, la pertinence des différents modes de production de l’électricité consommée, l’impact écologique de l’extraction du lithium, ainsi que les possibilités de recyclage des batteries usagées.

Réservez gratuitement un essai de la Citroën C Zéro

Les voitures électriques à zéro émission ?

Il est scientifiquement prouvé que dans son usage, la voiture électrique ne dégage aucun gaz à effets de serre. Cependant, cela ne peut lui assurer son « label vert ». En effet, l’aval et l’amont de la voiture électrique doivent, eux aussi, être examinés. Car les batteries et les matériaux utilisés pour construire la voiture électrique ont une empreinte écologique forte. Cependant, celle-ci ne remet pas en question la supériorité au niveau écologique des voitures électriques sur leurs concurrentes à essence.

La production d’électricité consommée par les voitures électriques

L’origine de l’électricité consommée est déterminante pour le bilan écologique d’une voiture électrique. Ainsi, le bilan carbone d’une voiture qui consomme de l’électricité produite par des centrales à charbon est bien plus lourd avec celui d’une voiture fonctionnant avec de l’électricité issue d’un mix entre différentes énergies renouvelables. Seule une évolution vers des modes plus « verts » de production d’électricité peut garantir les performances de la voiture électrique sur le plan écologique. La France et l’Europe du Nord semblent d’ores et déjà  s’imposer comme de bons élèves sur ces questions.

La production du lithium des batteries, autre source d’inquiétude

Le nouvel intérêt suscité par le lithium depuis quelques années s’est accompagné d’une multiplication des projets d’extraction. Souvent situés dans des pays pauvres, ces projets sont un risque pour les écosystèmes de ces pays. Une régulation internationale doit donc être mise en place pour s’assurer que ces extractions ne seront pas à l’origine de catastrophes écologiques comme cela peut, par exemple, être le cas dans le golfe du Niger avec l’activité pétrolière.

La fin de vie des batteries, une question encore en suspens

Le recyclage des batteries est le dernier écueil d’ordre écologique que rencontre le modèle de l’électrique. Il appartient donc aux acteurs concernés (constructeurs, Etats, collectivités locales) de développer des filières industrielles de recyclage des matériaux et des batteries au lithium.

Annonces idlead
A découvrir

Les voitures électriques, zéro émission de GES ?

Les voitures électriques, zéro émission de GES

Vantées par les constructeurs pour leur empreinte écologique quasi nulle, les...

Le mode de production de l'électricité en France

Le mode de production de l'électricité en France

Il est souvent reproché à la voiture électrique de consommer « proprement »...

Le recyclage des batteries pour les voitures électriques

Le recyclage des batteries pour les voitures

Le développement d’une filière de recyclage des batteries des véhicules...

La production et le transport du lithium

La production et le transport du lithium

Face à l’explosion annoncée du marché de la voiture électrique (10% du marché...

Annonces idlead